Thales relève ses objectifs grâce au Rafale et à l'aérospatiale

mercredi 19 octobre 2016 07h00
 

PARIS, 19 octobre (Reuters) - Thales a annoncé mercredi revoir en hausse ses objectifs annuels grâce à la signature du contrat indien de l'avion de combat Rafale qu'il équipe et à un bond de ses prises de commandes dans l'aérospatiale.

L'équipementier précise dans un communiqué tabler sur une croissance organique "légèrement supérieure" à 5% cette année - et non plus de l'ordre de 5% - après un rythme de 10,8% sur les neuf premiers mois de l'année, donnant un chiffre d'affaires de 10,033 milliards d'euros. Il vise un Ebit compris entre 1.300 et 1.330 millions, en hausse de 7 à 9% par rapport à 2015.

Thales relève en outre son objectif de prises de commandes annuelles à 15,5-16,0 milliards d'euros alors qu'il s'était auparavant engagé sur un niveau proche de celui de 2013 et 2014 (qui avait été de 13,6 milliards en moyenne sur chacune de ces deux années).

Le groupe a profité de l'annonce de la signature le 23 septembre par l'Inde de l'achat de 36 avions de combat Rafale de son actionnaire Dassault Aviation qu'il équipe en radars, équipements de communication et calculateurs, soit près d'un quart de la valeur de l'avion.

L'équipementier a en outre enregistré une croissance organique de 19% de ses prises de commandes dans l'aérospatiale, en particulier dans l'avionique militaire et le multimédia de bord.

Thales espère aussi décrocher un contrat de plus d'un milliard d'euros pour les sonars et les équipements de communications des 12 sous-marins que devrait fournir sa filiale DCNS à l'Australie. (Cyril Altmeyer, édité par Jean-Michel Bélot)