LDC prévoit un recul de son ROC, les incertitudes se multiplient

mercredi 25 mai 2016 17h44
 

PARIS, 25 mai (Reuters) - LDC a annoncé mercredi viser une légère baisse de son résultat opérationnel courant en 2016-2017 en raison des incertitudes pesant sur les cours des matières premières et la consommation des ménages.

La société propriétaire des marques de volailles Le Gaulois et Loué fait état dans un communiqué d'un recul de 0,4 point de sa marge opérationnelle courante à 4,6%, sur un chiffre d'affaires en hausse de 14,9% à 3,479 milliards d'euros pour l'exercice clos fin février.

Le groupe se montre prudent pour son pôle volaille, dont la marge opérationnelle a chuté de 0,9 point à 5,3% au cours de l'exercice écoulé.

La demande de volailles pour une consommation à domicile a baissé en France au cours de la période janvier-avril et la fraîcheur des températures ont limité les ventes de produits appréciés en été, a déclaré le président du groupe Denis Lambert lors d'une présentation à des journalistes.

Le récent rebond des prix du mais et du soja, deux ingrédients importants pour la nutrition animale, représentant environ les deux tiers des coûts de la production de volaille, pourrait également peser sur les résultats de LDC cette année si la tendance se confirme, a-t-il ajouté.

LDC précise cependant avoir multiplié par près de dix le résultat opérationnel courant de son pôle traiteur (connu pour la marque Marie) à 11,0 millions d'euros en 2015-0215 contre 1,8 million d'euros sur l'exercice précédent, et se dit optimiste pour cette division, qui devrait bénéficier du dynamisme de ses marques.

LDC proposera un dividende de 2,50 euros par action au titre de l'exercice 2015-2016 contre 2,30 euros pour 2014-2015. (Cyril Altmeyer et Gus Trompiz, édité par Jean-Michel Bélot)