BNP va réduire de 5% ses effectifs en BFI au Royaume-Uni-source

mercredi 18 mai 2016 15h52
 

PARIS, 18 mai (Reuters) - BNP Paribas envisage de réduire de 5% ses effectifs dans la banque d'investissement au Royaume-Uni rien qu'en 2016, a appris Reuters d'une source au fait du dossier, dans le cadre d'un plan plus vaste pour réduire les coûts dans sa division BFI pénalisée par une réglementation renforcée et un recul des revenus.

BNP Paribas envisage de supprimer 233 postes au Royaume-Uni tout en procédant à 60 embauches, ce qui ramènerait les effectifs à 3.105 personnes en 2016 contre 3.278 en 2015, a déclaré la source.

Globalement en Europe, l'Italie et le Luxembourg verraient leurs effectifs baisser, tandis que l'Espagne, le Portugal et la Pologne, où les coûts salariaux sont plus faibles, bénéficieraient d'une vague d'embauches.

En Italie, où la BFI comptait 635 salariés fin 2015, 27 postes pourraient être supprimés en 2016. En Pologne, les effectifs pourraient croître de 50% pour être portés à 507 personnes.

La banque française vise plus d'un milliard d'euros d'économies de coûts dans sa banque d'investissement sur les trois années qui viennent. Elle n'en a pas jusqu'ici détaillé l'impact sur ses effectifs en Europe, sauf en France où un plan de départs volontaires annoncé en avril table sur 675 suppressions de postes d'ici 2019 au sein de la BFI.

La source n'a pas donné de précision sur les projets en Belgique, où les effectifs dépassaient les 700 personnes en 2015.

BNP Paribas s'est refusé à tout commentaire.

(Maya Nikolaeva, Dominique Rodriguez pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot)