Wendel va céder 5,3% de St-Gobain, qui en rachètera une partie

mardi 3 mai 2016 19h19
 

PARIS, 3 mai (Reuters) - Wendel a annoncé mardi son intention de céder 30 millions d'actions Saint-Gobain dans le cadre d'un placement privé, soit 5,3% du capital du groupe qui s'engage de son côté à racheter un tiers des titres pour les annuler.

Wendel annonce aussi qu'il procédera simultanément à l'émission d'une obligation échangeable en actions Saint-Gobain à zéro coupon pour un montant d'environ 500 millions d'euros, avec une prime comprise entre 35% et 40% au-dessus du prix retenu dans le cadre de la cession d'actions.

Au cours de clôture de Saint-Gobain mardi, le bloc qui sera cédé représente 1,18 milliard d'euros.

A l'issue de cette cession et après annulation des titres rachetés par Saint-Gobain, Wendel détiendra environ 6,4% du capital et environ 11,1% des droits de vote de Saint-Gobain.

"Ce niveau de détention permet à Wendel de demeurer un actionnaire significatif et de long terme de Saint-Gobain dans le cadre des accords de gouvernance existants", souligne Wendel, qui poursuit ainsi la réorientation de son portefeuille vers les actifs non cotés.

Wendel précise que l'obligation échangeable à zéro coupon lui permettra de poursuivre la diminution du coût moyen de sa dette obligataire à moins de 3,7% en moyenne (après remboursement de l'échéance obligataire qui aura lieu le 26 mai), contre 4,3% à fin mars 2016.

La société d'investissement ajoute que cette cession de titres Saint-Gobain se traduira par une perte comptable d'environ 220 millions d'euros dans ses comptes 2016.

La fixation des modalités définitives du placement, qui sera ouvert aux investisseurs institutionnels en France et dans certains autres pays, est prévue pour intervenir à l'issue de la construction du livre d'ordres et le règlement-livraison est prévu le 6 mai.

Saint-Gobain indique de son côté que les 10 millions de ses propres actions qu'il s'engage à racheter au prix du placement représente environ 1,8% de son capital et que l'opération s'inscrit dans le cadre de son programme de rachat d'actions adopté en juin 2015 par ses actionnaires.   Suite...