Vivendi dit vouloir une recomposition du conseil d'Ubisoft

vendredi 29 avril 2016 13h50
 

PARIS, 29 avril (Reuters) - Vivendi a franchi en hausse le seuil de 15% des droits de vote d'Ubisoft et, tout en déclarant qu'il n'envisage pas de déposer une offre publique ni de prendre le contrôle de l'éditeur de jeux vidéo, précise qu'il veut demander une recomposition de son conseil d'administration, selon un avis de l'Autorité des marchés financiers (AMF) diffusé vendredi.

Vivendi détient, au 27 avril, 17,73% du capital et 15,66% des droits de vote d'Ubisoft à la suite d'une acquisition d'actions sur le marché.

"Vivendi envisage de poursuivre ses achats en fonction des conditions de marché (... et) n'envisage pas de déposer une offre publique sur Ubisoft ni d'en prendre le contrôle", a fait savoir le groupe multimédias à l'AMF.

"Vivendi continue de souhaiter l'établissement d'une collaboration fructueuse avec Ubisoft (... et) envisage de demander une recomposition du conseil d'administration en vue, notamment, d'y obtenir une représentation cohérente avec sa position actionnariale."

Vivendi a lancé une offre d'achat hostile sur Gameloft , société soeur d'Ubisoft également détenue par la famille Guillemot. (Dominique Rodriguez, édité par Jean-Michel Bélot)