Air France-KLM-Juniac espère un partenariat en Asie d'ici l'été

jeudi 7 avril 2016 12h35
 

PARIS, 7 avril (Reuters) - Air France-KLM espère conclure d'ici l'été un partenariat avec une compagnie asiatique, a déclaré jeudi à Reuters le PDG de la compagnie, Alexandre de Juniac.

Il n'a pas toutefois souhaité dévoiler la forme de ce partenariat ni la nationalité de la compagnie aérienne concernée.

"J'aimerais bien y parvenir", a-t-il dit, ajoutant que la perspective de son prochain départ pourrait constituer un argument avec un partenaire potentiel négociant depuis de longs mois et le connaissant donc bien.

Alexandre de Juniac avait déclaré en 2014 qu'Air France-KLM voulait notamment développer des coentreprises avec des compagnies en Asie et au Moyen-Orient sur le modèle de celle nouée avec l'américaine Delta Air Lines sur l'Atlantique Nord.

Le patron sortant d'Air France-KLM a ajouté qu'il serait dommage de laisser le potentiel de croissance de Transavia à ses concurrentes low cost, comme easyJet, et qu'il faudrait ouvrir des bases de Transavia hors de France, à l'image de celle lancée à Munich la semaine dernière pour la partie néerlandaise de Transavia.

"Il faut que ça se développe des deux côtés", a dit Alexandre de Juniac, ajoutant que le risque était un développement disproportionné de la partie néerlandaise. "Ce serait la mauvaise conséquence de l'absence d'un accord".

Alexandre de Juniac n'a toutefois pas souhaité s'exprimer sur l'état des négociations avec les pilotes d'Air France sur ce point précis, un an et demi après la grève de 15 jours de septembre 2014 déclenchée en raison de leur opposition à un projet d'ouvertures de bases hors de France pour Transavia.

Alexandre de Juniac a annoncé mardi soir son départ pour prendre d'ici le 1er août la tête de l'Association du Transport aérien international (Iata). (Cyril Altmeyer, édité par Jean-Michel Bélot)