Vivendi règle son litige avec Liberty Media

vendredi 26 février 2016 13h56
 

PARIS, 26 février (Reuters) - Vivendi a annoncé vendredi s'être engagé à verser 775 millions de dollars (environ 700 millions d'euros) à Liberty Media pour régler un litige qui les opposait de longue date aux Etats-Unis.

Cet accord transactionnel se traduira par une reprise de provision d'environ 245 millions d'euros dans les comptes de l'exercice 2016 de Vivendi, qui avait déjà provisionné 945 millions d'euros pour ce dossier.

La provision ayant été déduite fiscalement, cette reprise sera taxée en 2016, indique le groupe multimédias français.

Vivendi ajoute que la mise en oeuvre des différentes opérations liées à ce dossier aura une incidence nette positive d'environ 270 millions d'euros sur sa trésorerie.

"Cet accord ne doit pas être entendu comme une acceptation par Vivendi de la validité des griefs soulevés par Liberty Media ou comme la reconnaissance d'une quelconque responsabilité du Groupe", souligne-t-il "Au contraire, malgré le verdict du jury, Vivendi reste convaincu qu'il n'a commis aucune faute" mais se dit "heureux de voir ce contentieux de longue date avec Liberty Media résolu".

Le litige opposait Vivendi et Liberty Media depuis mars 2003 devant le tribunal fédéral du district sud de New York à propos du contrat de création de Vivendi Universal Entertainment en mai 2002.

Vivendi rappelle qu'en janvier 2013, à la suite d'un verdict favorable à Liberty Media, le tribunal de district avait accordé à l'américain 945 millions d'euros de dommages et de 'pre-judgment interests'.

Le communiqué :

bit.ly/1oEpAuU (Dominique Rodriguez, édité par Jean-Michel Bélot)