Gameloft-La famille se renforce au capital après l'OPA de Vivendi

mercredi 24 février 2016 11h50
 

PARIS, 24 février (Reuters) - La famille fondatrice de Gameloft, visé par une OPA de Vivendi, a franchi en hausse le seuil de 20% du capital de l'éditeur français de jeux vidéo et en détient 28,42% des droits de vote, selon un avis de l'Autorité des marchés financiers (AMF) diffusé mercredi.

Ce franchissement de seuil, qui résulte d'une acquisition d'actions Gameloft sur le marché, a eu lieu le 19 février, précise l'AMF. A cette date, le groupe familial Guillemot détient 17.343.398 actions Gameloft représentant 27.280.566 droits de vote, soit 20,29% du capital et 28,42% des droits de vote.

La veille, le 18 février, Vivendi avait annoncé le lancement d'une offre de rachat sur Gameloft, au prix de 6 euros par action, en dépit de l'hostilité affichée par les dirigeants de la société.

Le franchissement de seuil, selon l'avis de l'AMF, résulte de l'acquisition d'actions Gameloft visées par cette OPA et les membres du concert envisagent de poursuivre leurs achats en fonction des conditions de marché.

S'ils n'envisagent pas de prendre le contrôle de la société, les membres du concert ont indiqué à l'AMF qu'ils ne s'interdisent pas de le faire "et prendront les mesures nécessaires pour éviter une prise de contrôle hostile par des personnes qui pourraient remettre en cause la stratégie et la vocation mondiale de Gameloft au détriment de l'intérêt de la société et de tous ses actionnaires". (Dominique Rodriguez, édité par Jean-Michel Bélot)