Areva-La nouvelle entité créée au S2, l'EPR finlandais isolé

mercredi 15 juin 2016 08h48
 

PARIS, 14 juin (Reuters) - Areva a confirmé mercredi la création d'une entité spécifique recentrée sur le cycle du combustible nucléaire, dénommée provisoirement "New Co", qui bénéficiera de la recapitalisation programmée du groupe et ne sera pas exposée au dossier de l'EPR finlandais.

Le groupe nucléaire, qui prévoit de céder son activité réacteurs à EDF (Areva NP) en 2017, a également présenté les perspectives de la nouvelle société, New Co visant à l'horizon 2020 une marge d'excédent brut d'exploitation d'environ 25% et une rentabilité opérationnelle supérieure à 10% du chiffre d'affaires.

Areva estime également que le cash-flow net des activités de l'entreprise permettra de réduire "significativement" son taux d'endettement au cours des prochaines années.

New Co doit être constituée au cours du second semestre 2016 et devrait bénéficier, début 2017, d'une partie de l'augmentation de capital d'Areva de 5 milliards d'euros, à laquelle l'Etat a prévu de participer en tant qu'actionnaire de référence.

L'Etat détiendra directement et indirectement au minimum les deux tiers du capital de New Co, le solde devant revenir à des "investisseurs stratégiques".

Les activités d'Areva NP doivent être cédées à EDF courant 2017, directement ou via une structure juridique ad hoc, tandis que le contrat de l'EPR finlandais OL3, sujet d'un différend entre le français et son client TVO, resterait dans le périmètre consolidé d'Areva SA.

Ce dernier "en assurerait directement ou par l'intermédiaire d'une filiale, le bon achèvement, avec les moyens nécessaires et dans le respect des obligations contractuelles", a précisé Areva. (Benjamin Mallet, édité par Pascale Denis)