France-Le drone tactique de Safran préféré à celui de Thales-sces

jeudi 21 janvier 2016 17h40
 

PARIS, 21 janvier (Reuters) - La Direction générale de l'armement (DGA) a choisi le drone tactique Patroller de Sagem (groupe Safran ) au détriment du Watchkeeper de Thales pour un montant de quelque 300 millions d'euros, a-t-on appris jeudi de sources proches du dossier.

L'armée de terre française réceptionnera les 14 drones tactiques (deux systèmes de cinq appareils plus quatre pour l'entraînement) à partir de 2018, a-t-on précisé de mêmes sources, confirmant une information du Monde.

Ni la DGA, ni Thales, ni Safran n'ont souhaité faire de commentaire.

Le résultat de l'appel d'offres pour ces drones destinés à accompagner les interventions au sol de l'armée française, en particulier en Afrique où progresse Daech, était attendu pour la fin 2015. (Cyril Altmeyer, édité par Matthieu Protard)