Kering-Les résultats baissent mais Gucci se redresse au T4

vendredi 19 février 2016 07h38
 

PARIS, 19 février (Reuters) - Kering a publié vendredi des résultats 2015 en baisse pour la troisième année consécutive, affectés par les contre-performances de Puma et Gucci mais marqués par une forte hausse des ventes de la griffe italienne au quatrième trimestre.

Très surveillé, Gucci, principal centre de profits du groupe, a vu sa croissance organique grimper de 4,8% au quatrième trimestre, faisant largement mieux que les 1,5% attendus en moyenne par les analystes.

Cette progression, qui intervient après une stabilisation des ventes au troisième trimestre, témoigne du succès des nouvelles collections signées par Alessandro Michele.

Au total, les ventes de Kering sont ressorties à 11,58 milliards d'euros (+15,4%) en 2015, un chiffre supérieur aux 11,44 milliards attendus. A taux de change constants, le groupe maintient sa croissance organique à 4,6%, après 4,5% en 2014.

Sur le seul quatrième trimestre, la croissance organique a grimpé de 8%, portée par les performances toujours brillantes de Saint Laurent (+27,4%) et par l'accélération de Puma (+11,7%).

Le résultat opérationnel courant recule de 1% à 1,65 milliard d'euros, en ligne avec le consensus ThomsonReuters I/B/E/S.

Le résultat net récurrent part du groupe baisse de 13,6% à 1,02 milliard et le dividende proposé reste stable à 4,0 euros.

Malgré un environnement économique instable, Kering indique qu'il pilotera rigoureusement ses allocations de ressources afin d'améliorer sa performance opérationnelle et sa rentabilité sur capitaux employés.

Le communiqué :

bit.ly/1mLl5xe (Pascale Denis, édité par Gwénaëlle Barzic)