8 octobre 2015 / 09:46 / dans 2 ans

Renault-L'Etat a enclenché le processus de garantie de cours

PARIS, 8 octobre (Reuters) - L‘Etat français a enclenché le processus de garantie contre les variations de cours des actions Renault acquises en avril en procédant à un dénouement des premières échéances de ses options.

Ce dénouement en numéraire signifie que la contrepartie bancaire de l‘Etat compensera partiellement la différence entre le cours de Renault, qui a fortement baissé dans le sillage de l‘affaire Volkswagen, et le prix convenu lors de la souscription des options.

“Les échéances de celles-ci sont échelonnées linéairement entre le 7 octobre et le 28 décembre 2015”, a indiqué l‘Agence des participations de l‘Etat (APE) dans un communiqué.

L‘Etat français est monté en avril au capital de Renault, passant de 15,01% du capital à près de 20%, afin de s‘assurer les droits de vote doubles prévus par la loi Florange. Le dénouement en numéraire signifie que l‘Etat reste pour l‘heure propriétaire des actions qu‘il a acquises.

“L‘Etat confirme son intention de revenir à terme au niveau de participation antérieur à son acquisition de 4,73% du capital de Renault en avril 2015”, a ajouté l‘APE.

Le communiqué:

bit.ly/1OnkVGO (Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below