Publicis un peu moins optimiste pour la fin de l'année

mercredi 22 juillet 2015 22h34
 

PARIS, 22 juillet (Reuters) - Publicis a annoncé mercredi une légère accélération de sa croissance organique au deuxième trimestre, mais s'est montré un peu moins optimiste qu'auparavant sur les perspectives du marché pour la fin de l'année.

Le numéro trois mondial de la publicité confirme dans un communiqué anticiper une accélération de sa croissance organique au second semestre après 1,2% sur les six premiers mois de l'année.

Son chiffre d'affaires a progressé de 35,3% au premier semestre à 4,54 milliards d'euros, avec une croissance organique de 1,4% sur le seul deuxième trimestre.

"Nous sommes conformes à nos promesses de légère amélioration et nous savons que le troisième trimestre sera meilleur, que le quatrième trimestre sera meilleur", a dit à des journalistes Maurice Lévy, président du directoire de Publicis.

Il a réaffirmé viser une croissance sur l'année dans la moyenne du marché, mais le cabinet d'études ZenithOptimedia, filiale de Publicis, a abaissé sa prévision de croissance du marché des agences pour 2015 à environ 2,5% au lieu d'environ 3% auparavant.

Pour expliquer ce recul, Maurice Lévy a mis en avant "la situation économique mondiale un peu incertaine".

Sur la zone Amérique Latine et Caraïbes, Publicis accuse ainsi une baisse 5,3% sur le semestre en données organiques.

Publicis est en outre particulièrement affecté par la remise en jeu de nombreux contrats de grands groupes industriels cette année.

"Cela peut aller dans les deux sens, nous défendons cinq milliards d'euros de budget et il y a des opportunités pour une autre tranche de cinq milliards", a expliqué Maurice Lévy.   Suite...