SALON-Citroën a vendu 50.000 Cactus en Europe, lorgne la Chine-DG

mardi 3 mars 2015 15h22
 

GENEVE, 3 mars (Reuters) - Citroën estime avoir gagné son pari avec la C4 Cactus, emblême du repositionnement de la marque, et étudie le projet de commercialiser la voiture au design audacieux sur plusieurs grands marchés d'Asie, notamment en Chine.

Dans une interview à Reuters aux journées presse du 85e salon de l'automobile de Genève, la directrice générale de Citroën, Linda Jackson, a indiqué que le véhicule révélé en février 2014 avait désormais cumulé 50.000 ventes en Europe depuis son lancement en juin dernier.

"C'est au-dessus de notre objectif, c'est une réussite commerciale, mais aussi une vraie histoire pour la marque, un nouveau chapitre", a-t-elle déclaré.

Linda Jackson en veut pour preuve que la voiture, fabriquée à Madrid, est lancée cette année hors d'Europe (Maghreb, Turquie, Afrique du Sud, Australie, Malaisie, Brunei, ainsi que dans trois pays d'Amérique latine).

Une commercialisation en Chine, au Japon, à Taïwan et en Corée est également à l'étude, a-t-elle ajouté, précisant dans le cas de la Chine que la question d'une production sur place n'avait pas encore été tranchée.

En 2015, première année pleine pour la voiture, le cumul des ventes pourrait tourner autour de 100.000 unités. Selon des données d'analystes, un tel score resterait toutefois bien inférieur aux 210.000 Renault Captur et aux 163.000 Peugeot 2008, deux modèles cousins, produits en 2014.

La stratégie de redressement économique du groupe PSA passe notamment par une plus grande différenciation entre les trois marques du constructeur, Peugeot, Citroën et DS. La C4 Cactus se veut une réponse aux aspirations d'une clientèle de plus en plus attirée par des véhicules low cost, notamment via l'utilisation d'une base de voiture de taille inférieure et en proposant, en France, un prix de départ de 14.000 euros, contre 18.000 euros pour la C4 classique. (Gilles Guillaume et Laurence Frost, édité par Jean-Michel Bélot)