Mersen confirme son objectif de marge, CA organique 2014 -1,5%

jeudi 29 janvier 2015 17h47
 

PARIS, 29 janvier (Reuters) - Mersen, spécialiste des matériaux en graphite pour l'industrie, a confirmé jeudi son objectif d'une légère croissance de sa marge opérationnelle courante en 2014, les réductions de coûts réalisées sur l'année écoulée compensant une légère baisse de l'activité.

Le chiffre d'affaires du groupe a reculé de 1,1% en 2014 à 730,9 millions d'euros, soit une baisse de 1,5% en données organiques.

Sur le seul quatrième trimestre, un effet de change redevenu très favorable a permis un rebond de 2,9% des ventes de Mersen. A périmètre et changes constants, le chiffre d'affaires ressort toutefois encore en repli de 2,5%, une contraction largement imputable à la chimie, sans laquelle l'activité aurait crû en données organiques de 1,5%.

"Nous ne voyons pas d'embellie sur la chimie avec les commandes que nous avons enregistrées en début d'année 2015," a déclaré Thomas Baumgartner, directeur financier de Mersen, au cours d'une téléconférence de presse.

"Hors chimie, la tendance en ce début d'année est un peu comparable au second semestre, à savoir un environnement porteur sur le solaire, l'électronique et l'aéronautique."

Dans la chimie, Mersen a ressenti l'an dernier l'arrêt d'un important contrat, dont l'effet ne devrait cependant pas se reproduire à l'identique cette année. En revanche, le marché de l'électronique est resté soutenu par la forte demande en éclairages à LED et en systèmes d'énergie solaire, et le marché des transports par les nombreux projets ferroviaire en Asie.

Interrogé sur la conjoncture économique en France, où Mersen réalise 9% de son chiffre d'affaires, Thomas Baumgartner a répondu qu'il n'entrevoyait pas de rebond, mais pas non plus de dégradation.

"On sent la situation plutôt se stabiliser", a-t-il dit.

Mersen, qui publiera ses résultats annuels le 11 mars, vise toujours une "légère progression" de sa marge opérationnelle courante, ressortie à 8,1% en 2013.   Suite...