BOURSE-Les high techs US attaquées après un article sur Apple

jeudi 1 décembre 2016 18h43
 

1er décembre (Reuters) - L'indice Nasdaq Composite accuse un recul de plus de 1,1% jeudi, alors que le Dow Jones est en hausse et que le S&P-500 ne fléchit que modérément, les traders évoquant un article de Digitimes, citant des fournisseurs taïwanais, selon lequel Apple réduit les livraisons d'iPhone 7. (bit.ly/2gcojYp)

L'indice sectoriel cède 2,1%, de loin la plus forte perte des 11 principaux indices sectoriels du S&P, tandis que l'indice SOX des valeurs des semiconducteurs cède plus de 4,4%, sa plus forte perte depuis le Brexit.

La demande en Chine et dans d'autres pays "a sensiblement décéléré depuis leur lancement (des iPhone 7) voici moins de trois mois", écrit Digitimes.

Apple, qui avait perdu jusqu'à 1% à un plus bas de deux semaines de 109,25 dollars, se reprend et ne cède plus que 0,36%.

Cirrus Logic, qui dépend d'Apple pour 70% de son chiffre d'affaires environ, en revanche chute de 8,3%, parmi les plus fortes pertes de l'indice SOX.

Parmi les fondeurs encore, Qualcomm, Broadcom et Analog Devices laissent de 4,2% à 5,4%.

Nvidia lâche 5,7% mais avec des gains de plus de 160% depuis le début de l'année, l'action était mûre pour une correction technique.

Steven Cassidy, analyste de Stifel, pense que les investisseurs prennent leurs bénéfices sur les meilleures valeurs du SOX pour se porter sur les banques et industrielles depuis l'élection de Donald Trump.

Malgré le recul de ce jeudi, l'indice SOX reste en hausse de quelque 27% depuis le début de l'année et l'indice S&P des high techs de 8% environ.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français)