La banque centrale veut plus d'actions pour le fonds norvégien

jeudi 1 décembre 2016 09h01
 

OSLO, 1er décembre (Reuters) - La banque centrale norvégienne, qui gère l'opulent fonds souverain du pays, a recommandé jeudi de faire passer de 60% à 75% la part des actions dans son portefeuille d'investissements.

La majorité des membres d'un comité nommé par le gouvernement pour réfléchir à la pondération du fonds avait recommandé le mois dernier de faire passer cette part à 70% mais le président de ce comité voulait au contraire la ramener à 50% pour réduire la volatilité.

Le Parlement devrait prendre une décision finale au printemps 2017.

Riche de l'équivalent de 811 milliards d'euros, le plus important fonds souverain au monde a été créé dans les années 1990 avec pour mission de placer pour le long terme les recettes pétrolières et gazières du pays.

Si la part en actions passait aujourd'hui à 70%, l'équivalent de 121 milliards d'euros serait investi en actions et non plus en obligations d'Etat, moins rentables en raison du bas niveau des taux d'intérêt.

Toute réallocation d'actifs du fonds devrait cependant s'étaler sur plusieurs années. (Joachim Dagenborg; Patrick Vignal pour le service français)