Chine-De nouvelles règles sur les prêts en yuans à l'étranger-sces

jeudi 1 décembre 2016 08h23
 

SHANGHAI, 1er décembre (Reuters) - La banque centrale chinoise a émis de nouvelles règles pour les entreprises qui accordent des prêts libellés en yuans à des entités détenues à l'étranger, a-t-on appris jeudi de sources proches du dossier, la dernière en date d'une série de mesures prises par Pékin pour contrôler les sorties de capitaux.

Cette décision fait suite au creux de huit ans touché par le yuan, une évolution qui conduit certaines entreprises à rechercher toutes sortes de stratagèmes pour faire sortir leurs liquidités du pays.

Désormais avant d'effectuer un prêt en yuan à des entités étrangères, les établissements devront enregistrer le prêt auprès de l'Administration du change (SAFE) - le régulateur du marché des changes - et conserver le prêt pendant une certaine durée, ont dit à Reuters les sources. La durée n'a pas été spécifiée.

Le yuan offshore est remonté à 6,9050 pour un dollar contre 6,9100 après les informations de Reuters sur les nouvelles règles, renforçant l'espoir d'autres mesures à venir sur les contrôles de capitaux.

Le taux d'emprunt à un jour de Hong Kong a atteint son niveau le plus élevé en plus de deux mois.

Aucun commentaire n'a pu être obtenu dans l'immédiat auprès de la Banque populaire de Chine (BPC). (Zhang Jingdong, Li Zheng et Engen Tham à Shanghai, et Jiang Yan à Basis Point à Hong Kong; Claude Chendjou pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)