Canada-La croissance a rebondi de 0,9% au T3, +3,5% en annualisé

mercredi 30 novembre 2016 17h15
 

par Leah Schnurr

OTTAWA, 30 novembre (Reuters) - L'économie canadienne a dégagé au troisième trimestre sa plus forte croissance depuis plus de deux ans, grâce au rebond des exportations de pétrole et à la hausse des dépenses de consommation, montrent les données officielles publiées mercredi.

Le produit intérieur brut a progressé de 0,9% sur la période juillet-septembre après une contraction de 0,3% au deuxième trimestre. En taux annualisé, la croissance ressort à 3,5%, la plus élevée depuis le deuxième trimestre 2014, après une contraction de 1,3% au deuxième trimestre.

Le chiffre annualisé du troisième trimestre est légèrement supérieur aux attentes des économistes qui prévoyaient 3,4% et aux prévisions de la Banque du Canada qui tablait sur une croissance de 3,2%.

"C'est un soulagement de voir les chiffres du PIB canadien beaucoup plus solides que prévu dans presque tous les compartiments", a déclaré Doug Porter, économiste en chef à BMO Capital Markets.

Les économistes ont également salué la croissance plus forte que prévu de 0,3% enregistrée sur le seul mois de septembre, qui donne à penser que le quatrième trimestre pourrait ralentir moins qu'anticipé et potentiellement donner à la banque centrale canadienne davantage de marge de manoeuvre.

La Banque du Canada réunit la semaine prochaine son conseil de politique monétaire.

"Cela réduit certainement la probabilité d'un assouplissement supplémentaire", a estimé Paul Ferley, économiste en chef adjoint de la Banque royale du Canada (RBC). "Il semble y avoir suffisamment de dynamisme dans l'économie.", a-t-il ajouté.

Le dollar canadien s'est raffermi face à la devise américaine après ces données. La Banque du Canada a réduit ses taux à deux reprises en 2015 pour lutter contre la baisse des prix pétroliers et n'a pas écarté une nouvelle baisse lors de sa dernière réunion en octobre.   Suite...