Sika-La famille fondatrice fait appel du jugement d'octobre

mardi 29 novembre 2016 14h44
 

ZURICH, 29 novembre (Reuters) - La famille fondatrice du groupe chimique suisse Sika a interjeté appel contre une décision de justice qui autorise la direction de l'entreprise à limiter ses droits de vote.

Le tribunal du canton de Zoug avait autorisé fin octobre le groupe chimique suisse à limiter les droits de votes majoritaires de la famille fondatrice Burkard-Schenker dans le cadre du projet de cession de sa participation au groupe français Saint-Gobain.

La famille Burkard-Schenker a conclu en décembre 2014 un accord avec Saint-Gobain pour lui céder ses parts dans Sika, qui représentent 16,1% seulement du capital mais 52,4% des droits de vote, pour un montant de 2,75 milliards de francs suisses (2,56 milliards d'euros au cours actuel).

La holding familiale SWH (Schenker-Winkler Holding) veut que l'instance supérieure du canton de Zoug annule la décision émise par une instance inférieure, estimant que les résolutions de l'assemblée générale annuelle de 2015 n'ont pu passer qu'en raison de la limitation illégale à ses yeux des droits de vote de SWH. (Bureau de Zurich, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot)