France-Les prix à la production en hausse de 0,8% en octobre

mercredi 30 novembre 2016 09h00
 

PARIS, 30 novembre (Reuters) - Les prix à la production sur
le marché français ont augmenté de 0,8% en octobre, une nette
accélération par rapport à la progression du mois précédent,
selon les données publiées mercredi par l'Insee. 
    L'institut a revisé en hausse de 0,2 point le chiffre de
septembre, à 0,3%.    
    Sur un an, les prix à la production s'inscrivent en repli de
0,9%, moins marqué que celui de 1,7% enregistré sur les douze
mois à fin septembre.     
    Le mois dernier, l'augmentation des prix des produits
pétroliers raffinés a franchement accéléré (+10,7% après +2,8%
en septembre et -0,1% en août) et leur évolution sur un an se
redresse nettement, affichant une progression de 8,8% contre un
recul de 4,1% en septembre. 
    Les prix des autres produits énergétiques continuent
également d'augmenter, à un rythme cependant moins marqué. Ils
s'inscrivent en hausse de 1,5% après leur progression de 0,7% en
septembre. 
    Cette augmentation est principalement imputable à
l'évolution des prix de l'électricité, l'arrêt de réacteurs
nucléaires depuis mi-septembre ayant diminué les capacités de
production et entraîné une forte augmentation des prix sur le
marché de gros, relève l'Insee. 
    Les prix des autres produits industriels destinés au marché
français sont restés peu changés, affichant comme le mois
précédent une hausse de 0,1%. 
    Les prix des denrées alimentaires ont légèrement augmenté, 
de 0,2% après une quasi-stabilité en septembre. 
    L'augmentation des prix à l'importation des produits
industriels a accéléré, leur hausse atteignant 1,1% le mois
dernier contre 0,3% en septembre. Ils restent cependant en recul
de 0,6% sur un an.
    
    Statistiques détaillées sur le site de l'Insee :
    here
    
 Les indicateurs français en temps réel                  
 Les indicateurs de la zone euro en temps réel           
 Le point sur la conjoncture française                   
    

 (Myriam Rivet, édité par Wilfrid Exbrayat)