STRATEGIE-L'année 2017 placée sous le signe du retour de l'inflation-UBP

mardi 29 novembre 2016 16h05
 

PARIS, 29 novembre (Reuters) - L'économie mondiale et les marchés financiers devraient tourner une page en 2017, aussi bien sur le front de la croissance que sur celui de l'inflation et des politiques monétaires, estime l'Union Bancaire Privée (UBP) qui recommande de réduire l'exposition aux taux d'intérêt et tout particulièrement aux obligations gouvernementales.

** Un débordement de l'inflation représenterait le plus gros risque pour les marchés car il se traduirait par une forte tension sur les taux longs, a prévenu mardi Patrice Gautry, chef économiste de la banque privée suisse dont les actifs sous gestion atteignent 113,5 milliards de francs (105,5 milliards d'euros).

"La situation européenne est celle qui demande à être suivie avec le plus d'attention", a-t-il ajouté lors d'une présentation des perspectives d'investissement 2017 de la banque.

** Une reprise stable dans les pays développés (+1,7% en agrégé) et qui s'accélère dans les pays émergents (+4,9%), accompagnée d'un retour de l'inflation vont se traduire par des politiques monétaires moins agressives, prévoit l'UBP.

Elle s'attend à une hausse de taux directeurs aux Etats-Unis en décembre et à deux autres en 2017.

Quant à la Banque centrale européenne, elle prolongera en décembre son programme d'assouplissement quantitatif sans en modifier le montant jusqu'en juin ou en septembre prochain mais l'affirmation de la reprise européenne et le redressement de l'inflation autour de 1,5% en rythme annuel la conduira à préparer les esprits à un ralentissement de ces achats.

  Suite...