Lapo Elkann, héritier de la famille Agnelli, arrêté à New York

mardi 29 novembre 2016 10h51
 

NEW YORK/MILAN/ 29 novembre (Reuters) - Lapo Elkann, arrière-petit-fils de Giovanni Agnelli, fondateur du groupe Fiat, a été arrêté à New York pour dénonciation mensongère, a annoncé mardi la police new-yorkaise.

Selon la presse américaine, le frère du président du groupe Fiat Chrysler, John Elkann, aurait tenté de simuler son propre enlèvement.

Un porte-parole de la police a expliqué qu'une enquête avait été ouverte pour séquestration, des faits infirmés par le résultat des investigations. Lapo Elkann, 39 ans, a été remis en liberé dans l'attente de son inculpation. Aucun autre détail n'a été communiqué.

Citant des sources anonymes, des journaux italiens et américains rapportent que Lapo Elkan a tenté de faire croire à son propre enlèvement après avoir fui les lieux d'un accident de la route, le week-end dernier.

Le représentant de Lapo Elkann a refusé de faire le moindre commentaire, tout comme la holding familiale.

En 2005, Lapo Elkann faisait déjà la une des journaux italiens après avoir été victime d'une surdose de drogue dans l'appartement d'un prostitué transexuel.

Deux ans plus tard, il fondait la marque de lunettes de soleil Italia Independent, cotée en 2013 à la Bourse de Milan où son titre perdait plus de 7% mardi vers 12h00 GMT. (Brendan O'Brien à New York et Agnieszka Flak à Milan, Nicolas Delame pour le service français)