Delphi, Mobileye choisissent Intel pour leur voiture autonome

mardi 29 novembre 2016 08h47
 

29 novembre (Reuters) - L'équipementier automobile Delphi Automotive et la firme technologique israélienne Mobileye ont annoncé mardi avoir choisi les puces d'Intel pour équiper la voiture autonome qu'ils comptent produire d'ici 2019.

Intel, le numéro un mondial des semi-conducteurs, confirme ainsi sa percée dans ce segment en plein essor après avoir annoncé l'été dernier un partenariat avec BMW et Mobileye, qui préparent un véhicule autonome pour 2021.

Google (groupe Alphabet ), Uber Technologies et Tesla Motors travaillent eux aussi sur des projets de voitures sans conducteur qui pourraient révolutionner le secteur des transports aux Etats-Unis.

Delphi, basé au Royaume-Uni, a des discussions avec des constructeurs automobiles établis et des acteurs de niche ou des nouveaux-venus du secteur également intéressés par la voiture du futur, a dit à Reuters Glen De Vos, son vice-président chargé de l'ingénierie.

A son lancement, le système sur lequel travaillent Delphi et Mobileye prendra probablement la forme d'un véhicule commercial opérant dans une zone géographique limitée, par exemple une navette d'aéroport, a-t-il précisé.

Delphi procède actuellement à des tests sur des véhicules à Singapour et espère choisir avant la fin de l'année une ville américaine où se dérouleront des essais en 2017. L'équipementier cherche aussi une ville-test en Europe.

Le système de voiture autonome développé par Delphi et Mobileye sera en démonstration au prochain Salon de l'électronique grand publique (Consumer Electronics Show) de Las Vegas en janvier, a ajouté Glen De Vos. (Joseph White, Véronique Tison pour le service français)