Veolia-Départ du patron de la branche Eau en France fin 2016

mardi 29 novembre 2016 08h28
 

PARIS, 29 novembre (Reuters) - Le patron de l'activité Eau en France de Veolia Alain Franchi quittera le groupe le 31 décembre 2016, selon une lettre envoyée aux salariés par le PDG du numéro un mondial de la gestion de l'eau et des déchets, Antoine Frérot, après la découverte d'opérations financières opaques.

Dans cette lettre, dévoilée par l'AFP et que Reuters a pu consulter, Antoine Frérot explique que Veolia souhaite "poursuivre (le) redressement" de son activité Eau en France et qu'il a choisi de nommer Frédéric Van Heems, actuel directeur des activités en Italie, pour remplacer Alain Franchi.

Selon une source proche du groupe, le départ d'Alain Franchi était déjà prévu et rien ne permet à Veolia de penser qu'il soit lié aux opérations suspectes.

A la suite d'une information de presse sur des soupçons de conflits d'intérêt, le groupe a décidé en fin de semaine dernière de suspendre deux hauts cadres de son activité eau, puis de les licencier.

Selon Mediapart, les deux cadres concernés étaient devenus actionnaires d'une société basée au Luxembourg, Olky Payment Service Provider, peu après l'attribution à celle-ci fin 2014 d'un contrat pour gérer la facturation de services d'eau de Veolia en France.

Dans sa lettre, Antoine Frérot indique que Veolia, après le lancement d'un audit interne, a décidé de porter plainte contre X pour "faire toute la lumière sur ces agissements". (Benjamin Mallet, édité par Dominique Rodriguez)