GRAPHES-Pas d'effet Fillon pour la dette de la France

lundi 28 novembre 2016 18h57
 

* La baisse des taux allemands ne profite à aucun autre pays euro:

* bit.ly/2fF49VX

* L'écart de taux France-Allemagne a doublé depuis fin octobre:

* bit.ly/2gCrZUk

* Rome concentre les risques politique, de solvabilité et bancaire

28 novembre (Reuters) - Le recul des taux allemands peine à profiter aux autres pays de la zone euro qui restent plombés soit par les incertitudes politiques, soit par l'ampleur de leur déficit et de leur dette publics, soit par la fragilité de leur système bancaire quand ce n'est pas les trois à la fois.

Le rendement des obligations à 10 ans de l'Etat allemand est retombé lundi à 0,2%, au plus bas depuis la victoire de Donald Trump à l'élection présidentielle américaine du 8 novembre qui avait provoqué une flambée des taux liée aux perspectives de relance budgétaire massive par le président-élu.

Aucun pays de la zone euro ne bénéfice de cette relative détente, les écarts de rendement à dix ans avec l'Allemagne continuant de se creuser pratiquement partout, y compris dans les pays traditionnellement considérés comme les plus solvables.

Graphique sur l'évolution des écarts de rendements à 10 ans avec l'Allemagne dans les pays coeur et les principaux pays dits périphériques de la zone euro : bit.ly/2fF49VX   Suite...