J&J devra payer le prix fort pour convaincre Actelion-analystes

lundi 28 novembre 2016 16h46
 

* La transaction pourrait atteindre $26 mds-analystes

* Discussions à un stade préliminaire avec J&J

* Sanofi pourrait faire une contre-offre

par John Miller

ZURICH, 28 novembre (Reuters) - La volonté du directeur général d'Actelion, Jean-Paul Clozel, de préserver l'indépendance du groupe suisse de biotechnologies qui a été approché par Johnson & Johnson laisse penser que le géant américain de la santé devra payer une forte prime pour réussir son opération.

Les deux groupes ont confirmé vendredi être en discussions préliminaires à la suite d'informations de presse faisant mention d'une éventuelle OPA de l'américain sur le suisse.

Le spécialiste suisse des maladies pulmonaires est considéré comme une cible en raison de son portefeuille de médicaments aux marges élevées.

Les analystes estiment que J&J pourrait proposer jusqu'à 250 francs suisses par action, ce qui valoriserait Actelion à environ 26 milliards de dollars (24,6 milliards d'euros), soit un surcoût de six milliards de dollars par rapport à sa valeur boursière. Cette prime ne prend pas en compte le bond de 17% de l'action vendredi.

Le titre Actelion prend encore 4,82% à 193,40 francs suisses à la Bourse de Zurich lundi vers 15h20 GMT, de loin la meilleure performance de l'indice SMI qui abandonne 0,30% à ce stade.   Suite...