Wall Street ouvre en baisse sur des prises de bénéfice

lundi 28 novembre 2016 15h42
 

NEW YORK, 28 novembre (Reuters) - Wall Street a ouvert en baisse lundi, les traders prenant leurs bénéfices à la suite du rally de la semaine passée qui a amené les indices à enchaîner les records.

Les indices ont terminé dans le vert trois semaines d'affilée et l'indice S&P en particulier a inscrit sept clôtures record depuis le 8 novembre, date de l'élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis.

Quelques minutes après l'ouverture, l'indice Dow Jones perd 0,21% à 19.111,73 points. Le Standard & Poor's 500 , plus large, cède 0,17% à 2.209,48 points et le Nasdaq Composite laisse 0,21% à 5.387,2 points.

"Le recul d'aujourd'hui s'explique par deux choses: les incertitudes entourant un accord de l'Opep et un marché sujet à un retrait technique normal", dit Peter Cardillo (First Standard Financial).

"Les investisseurs ont fort à faire cette semaine et l'absence d'informations macroéconomiques majeures aujourd'hui leur donne la possibilité de prendre leur bénéfice avant une tombée de nouvelles macroéconomiques et la réunion de l'Opep".

L'Opep tente de sauver l'accord de réduction de la production conclu en septembre à Alger mais les tensions s'accumulent entre les pays membres du cartel et entre ce dernier et des pays en dehors tels que la Russie.

Les cours du brut gagnent néanmoins autour de 1,6% au moment de l'ouverture de Wall Street, aidés par des déclarations du ministre irakien du Pétrole qui a dit vouloir parvenir à un compromis acceptable pour tous les membres de l'Opep.

En vedette, Time bondit de 12,4% à 15,30 dollars dans de gros volumes. Selon le New York Post, le groupe de presse a rejeté une offre d'achat de l'homme d'affaires Edgar Bronfman Jr. au prix de 18 dollars par action.

Sur le marché des changes, l'indice du dollar est stable, reprenant son souffle de concert avec les rendements des Treasuries après son envolée post-Trump.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

(Tanya Agrawal, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique Tison)