Jaguar veut construire des voitures électriques en GB

vendredi 25 novembre 2016 14h56
 

LONDRES,25 novembre (Reuters) - Jaguar Land Rover a annoncé son intention de construire des voitures électriques en Grande-Bretagne alors que le gouvernement de Theresa May a annoncé la création d'un fonds de 390 millions de livres (459,9 millions d'euros) dédié au développement des technologies vertes.

Le premier constructeur automobile britannique, qui a construit l'an dernier un tiers des 1,6 million de véhicules assemblés dans le pays, a présenté son premier modèle électrique ce mois-ci au salon automobile de Los Angeles.

Le directeur général, Ralf Speth, a laissé entendre que le groupe, qui possède trois usines dans le centre et le nord de l'Angleterre, pourrait y augmenter sa production.

"Nous voulons construire nos véhicules électriques dans les Midlands de l'Ouest, centre de nos activités de conception et d'ingénierie", a-t-il déclaré jeudi soir, lors d'une réunion avec des spécialistes du secteur.

Ses propos ont été rapportés par une porte-parole.

Ralf Speth a déclaré en septembre à Reuters que construire des batteries et des voitures électriques en Grande-Bretagne avait du sens si les conditions de leur développement, notamment un centre d'essai et un appui scientifique, étaient réunies.

Jaguar, qui est détenu par le groupe indien Tata Motors , n'a pas précisé quand la production de ces véhicules pourrait être lancée et ne s'est pas exprimé sur d'éventuelles créations d'emplois.

Jaguar veut proposer une version électrique pour la moitié de ses modèles d'ici 2020. (Costas Pitas, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Bertrand Boucey)