Allemagne-Désaccord gouvernemental sur une commande d'avions

jeudi 24 novembre 2016 20h23
 

BERLIN, 24 novembre (Reuters) - Le ministère allemand de l'Economie s'est publiquement interrogé ces derniers jours sur le projet du ministère de la Défense de commander des avions de transport militaire américains, en proposant d'acheter plutôt des appareils brésiliens, ce qui ferait travailler des entreprises allemandes.

Brigitte Zypries, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie, a écrit dans une lettre à des parlementaires avoir fait cette suggestion à son homologue de la Défense après une visite d'un site du constructeur Embraer au Brésil.

Elle a expliqué qu'Embraer avait présenté son avion de transport KC-390 comme une alternative "très convaincante" à C-130J de l'américain Lockheed-Martin proposé par la ministre de la Défense, Ursula von der Leyen, selon une copie de la lettre que Reuters a consultée.

Ursula von der Leyen a annoncé le mois dernier que Berlin envisageait d'acheter quatre à six exemplaires du C-130J de Lockheed, qui seraient exploités en commun avec la France, pour compléter la flotte d'A400M construits par Airbus.

On ignore pour l'instant si la proposition du ministère de l'Economie est susceptible de remettre en cause le projet de celui de la Défense. Un porte-parole de la Défense a confirmé la réception de la lettre mais s'est refusé à tout commentaire.

Dans la lettre, Brigitte Zypries explique que plusieurs entreprises allemandes bénéficieraient des retombées d'une commande d'Embraer, en citant le fournisseur d'armement Rheinmetall.

(Sabine Siebold et Andrea Shalal; Marc Angrand pour le service français)