LEAD 1-Rio veut augmenter le cash flow de $5 milliards sur 5 ans

jeudi 24 novembre 2016 09h08
 

(Actualisé avec des précisions sur le scandale en Guinée)

SYDNEY, 24 novembre (Reuters) - Rio Tinto a présenté jeudi un plan prévoyant d'augmenter sa génération de trésorerie de cinq milliards de dollars (4,7 milliards d'euros) sur les cinq prochaines années, misant sur la productivité et non sur la part de marché.

Son directeur général Jean-Sébastien Jacques a par ailleurs souligné à quel point avait été perturbant pour le deuxième groupe minier mondial un scandale survenu en Guinée.

Jacques, qui a limogé la semaine dernière deux responsables au sujet d'une somme de 10,5 millions de dollars versée à un consultant qui avait aidé Rio à obtenir les droits du projet Simandou dans le minerai de fer, a dit qu'il ne pouvait en dire plus sur une affaire "qui relève à présent des autorités compétentes".

Le groupe minier a dit ce mois-ci qu'il avait alerté les autorités britanniques, australiennes et américaines.

Quant au cash flow, son amélioration sera obtenue en augmentant la production des sites de raffinage, ainsi que la rotation des matériels et équipements.

"Augmenter la productivité de notre base d'actifs de 50 milliards de dollars crée un risque faible et un rendement très attrayant", a-t-il dit. "Ce gain de cash flow de cinq milliards de dollars n'est pas dépendant de la reprise des prix".

Rio privilégie le rendement et non la part de marché, a souligné le directeur général, ajoutant que le groupe n'hésiterait pas à réduire la production de minerai de fer si cela peut doper le cash flow.

Il a également dit que l'investissement productif serait cette année inférieur à ce qui avait été avancé précédemment, se montant à moins de 3,5 milliards de dollars contre quatre milliards environ. (James Regan; Benoit Van Overstraeten et Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Patrick Vignal)