** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

jeudi 24 novembre 2016 07h50
 

PARIS, 24 novembre (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont
attendues stables jeudi en ouverture après avoir terminé la veille en ordre
dispersé, la fermeture des places américaines pour Thanksgiving n'encourageant
pas les opérateurs à être très actifs.  
    D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien 
pourrait perdre un point en ouverture. Le Dax à Francfort gagnerait
deux points, tandis que le FTSE  Londres laisserait quatre points. 
    La Bourse de Tokyo, fermée mercredi, a terminé en hausse de près de 1%, le
Nikkei enregistrant sa sixième hausse d'affilée, profitant de la vigueur du
dollar face au yen.
    Le billet vert est stimulé par de bons indicateurs économiques qui
accroissent les chances d'une hausse des taux d'intérêt américains le mois
prochain et par la hausse des rendements obligataires américains.
    La publication mercredi du compte rendu de la réunion de politique monétaire
de la Réserve fédérale des 1er et 2 novembre montre que ses responsables
semblaient convaincus, quelques jours avant la victoire surprise de Donald Trump
à l'élection présidentielle du 8 novembre, que l'économie des Etats-Unis était
suffisamment solide pour justifier une hausse des taux.     
    L'indice du dollar est quasiment stable à 101,76, non loin de son pic
de 13 ans et demi de 101,91 atteint la veille.
    La Bourse de Tokyo s'est distinguée par sa vigueur alors que les autres
places asiatiques font grise mine, comme en témoigne l'indice MSCI regroupant
les valeurs d'Asie et du Pacifique hors Japon, qui perd 0,42%. 
    A Wall Street, le Dow Jones et le S&P 500 ont enchaîné mercredi un troisième
record de clôture consécutif, portés par leurs composantes industrielles, mais
le recul des valeurs technologiques a empêché le Nasdaq Composite de faire de
même. 
    Le calendrier des statistiques n'est pas très fourni mais il comporte au
moins un indicateur que les investisseurs suivent de près, à savoir l'indice Ifo
du climat des affaires de novembre en Allemagne. Il est attendu inchangé à
110,5.
    Le marché pétrolier n'est pas très actif, Thanksgiving exerçant un effet
réducteur sur la liquidité, tandis que les traders s'interrogent toujours sur le
plan de réduction de la production que l'Opep veut mettre en oeuvre. 
    Les ministres du cartel débattront la semaine prochaine d'une réduction de
4% à 4,5% de la production de la plupart des pays membres de l'organisation,
Libye et Nigeria exclus, mais le soutien de l'Irak et de l'Iran à cette
proposition est loin d'être acquis. 
    
 
 PRINCIPAUX INDICATEURS ÉCONOMIQUES À L'AGENDA DU 24 NOVEMBRE :  
 PAYS    GMT    INDICATEUR                       PÉRIODE     CONSENSUS     PRÉCÉDENT
 DE      07h00  PIB (détaillé)                   T3          0,2%          0,2%
 FR      07h45  Enquête conjoncture Insee        novembre    102           102
 DE      09h00  Indice Ifo climat des affaire    novembre    110,5         110,5
 

    VALEURS À SUIVRE:
    
    * VINCI a annoncé mercredi porter plainte contre X pour la
diffusion la veille de plusieurs faux communiqués qui ont entraîné une chute de
son cours de Bourse. Le groupe a réitéré l'ensemble de ses informations
financières notamment ses perspectives de chiffre d'affaires et de résultats
pour 2016.  
    
    * CASINO. Le conseil d'administration de GPA, le numéro
un brésilien de la grande distribution contrôlé par le groupe français, a donné
son feu vert à la direction du groupe pour qu'elle lance la procédure de vente
de sa participation de contrôle dans Via Varejo, une décision
approuvée à son tour par le conseil de Casino. 
    
    * EDF et son PDG Jean-Bernard Lévy font l'objet d'une plainte de
Greenpeace auprès du parquet financier pour publication de bilan inexact et
diffusion d'informations trompeuses. 
    
    * THYSSENKRUPP a dit jeudi prévoir une croissance de son bénéfice
d'exploitation annuel inférieure aux attentes en insistant sur la nécessité de
réduire les coûts dans un contexte de volatilité des cours des matières
premières. 
    
    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 
    

 (Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Patrick Vignal)