La banque italienne Monte dei Paschi joue son avenir

mercredi 23 novembre 2016 16h17
 

* Assemblée générale jeudi sur le projet d'appel au marché

* Monte dei Paschi a besoin de cinq milliards d'euros

* Graphique du cours de l'action: tmsnrt.rs/2ceQzKd

par Pamela Barbaglia

LONDRES, 23 novembre (Reuters) - Banca Monte dei Paschi di Siena, la troisième banque d'Italie, considérée comme la plus fragile des grandes institutions financières de la zone euro, a moins de deux semaines pour assurer sa survie dans un contexte financier et politique particulièrement défavorable.

L'administrateur délégué de la banque toscane, Marco Morelli, en poste depuis la mi-septembre, espère obtenir dans les jours à venir les feux verts nécessaires pour lever cinq milliards d'euros de capitaux frais, faute de quoi il pourrait être contraint de demander l'aide de l'Etat.

La première étape de ce processus sera, jeudi, l'assemblée générale des actionnaires appelée à se prononcer sur un projet d'augmentation de capital, dix jours seulement avant le référendum sur le projet de réforme de la constitution défendu par le président du Conseil, Matteo Renzi.

De source proche du dossier, on estime à 50% seulement la probabilité de succès du projet d'appel au marché.

Marco Morelli, qui a multiplié ces dernières semaines les rencontres avec des centaines d'investisseurs européens, américains et moyen-orientaux, doit convaincre les actionnaires de consentir à une nouvelle dilution de leurs titres pour sauver Monte dei Paschi, dont le parcours boursier est déjà désastreux.   Suite...