La Bourse de Paris-Les valeurs à suivre mercredi (clôture)

mercredi 23 novembre 2016 18h02
 

* Valeurs qui se traitent ex-dividende 
    * Le point sur les marchés européens 

    Paris, 23 novembre (Reuters) - Les valeurs du jour mercredi
à la Bourse de Paris, où le CAC 40 a clôturé en baisse
de 0,42% à 4.529,21 points, pénalisé par le repli des valeurs
financières et de l'automobile. 
    
    * AIRBUS GROUP a fini en tête du CAC 40 avec un
gain de 2,36% à 59,78 euros, la valeur étant soutenue par la
remontée du dollar, qui a atteint un plus haut depuis 13 ans
contre l'euro. 
    
    * VINCI a rebondi de 0,87% à 59,31 euros après
avoir chuté mardi, victime d'une fausse information sur une
révision des comptes du groupe de BTP et de concessions et le
licenciement de son directeur financier. 
            
    * L'AUTOMOBILE a signé le plus fort recul sectoriel
en Europe (-0,75%) après des notes du courtier Goldman Sachs sur
les constructeurs et sur les équipementiers. 
    * GROUPE PSA a enregistré l'une des plus fortes
baisses du CAC 40 (-2,07% à 13,985 euros). Goldman Sachs a
ramené son conseil sur la valeur à neutre (contre achat) et son
objectif de cours à 13,8 euros (contre 17,5 euros), en
expliquant que malgré une évaluation attractive, il anticipe une
baisse de la marge automobile du groupe et de sa génération de
trésorerie. 
    * VALEO a lâché 1,52% à 53,06 euros. Goldman Sachs
est passé à la vente (contre neutre) sur le titre, l'une des
meilleures performances du secteur cette année. Le courtier
prévoit un ralentissement de la croissance moyenne annuelle du
groupe, à moins de 6% sur 2016-2018, et une pause dans
l'amélioration des marges, en raison de dépenses de R&D toujours
élevées.
    * En revanche, MICHELIN a gagné 0,15% à 100,75
euros, Goldman Sachs étant passé acheteur sur la valeur (contre
neutre) avec un objectif de cours relevé à 114 euros contre 98
euros. Le broker prévoit une amélioration des marges du groupe
de 120 points de base sur 2016-2021 avec un Ebit 2018 supérieur
de 6% à l'actuel consensus Thomson Reuters, des perspectives de
meilleure utilisation du cash avec le ralentissement du
programme d'investissement et un marché de remplacement de pneus
moins cyclique. 
    
    * Les secteurs européens des RESSOURCES DE BASE 
(+1,24%) et des PETROLIERES (+0,17%) ont conservé leur
tendance positive de la semaine, liée à la remontée des cours du
pétrole.
    * ARCELORMITTAL a gagné 0,9% à 7,075 euros. 
    * Le chimiste SOLVAY, exposé aux fluctuations des
prix de l'énergie, a affiché une hausse de 0,92% à 104,25 euros.
       
    * EDF a pris 0,84% à 10,185 euros. Le groupe a
transmis à l'Autorité de sûreté nucléaire un dossier sur les
tests réalisés sur ses centrales nucléaires à l'arrêt. L'ASN
estime à un mois environ le temps nécessaire pour autoriser ou
non leur redémarrage, a dit au Figaro le président de l'ASN.
 
    
    * WORLDLINE a cédé 2,24% à 24,87 euros, le titre
corrigeant dans des volumes d'échanges nourris après avoir
rebondi à la suite à l'annonce de ses objectifs 2017-2019 le 8
novembre. 
    
    * INNATE PHARMA a perdu 6,01% à 13,77 euros, plus
forte baisse du SBF 120, sur des prises de profits. Le
titre avait progressé de près de 31,6% depuis la publication le
8 novembre de données préliminaires d'efficacité d'une étude de
Phase I/II testant la combinaison de Lirilumab avec Nivolumab
dans des indications de tumeurs cancéreuses. 

 (Laetitia Volga et Charlotte Brichaux, édité par Dominique
Rodriguez)