La BCE envisage de prêter davantage d'obligations-sources

mercredi 23 novembre 2016 12h18
 

par Francesco Canepa

FRANCFORT, 23 novembre (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) étudie les moyens d'augmenter ses prêts d'obligations souveraines pour éviter un gel du marché des financements à court terme, estimé à 5.500 milliards d'euros, a-t-on appris de plusieurs sources au sein de l'Eurosystème.

La BCE a acheté pour plus de 1.000 milliards d'euros d'obligations émises par des pays de la zone euro dans le cadre de sa politique d'assouplissement quantitatif (QE), qui vise à favoriser l'activité économique et la remontée de l'inflation.

La majeure partie de ces titres reste pour l'instant dans son bilan, avec pour conséquence une raréfaction d'un ingrédient clé des opérations de "repo", ou pension livrée, interbancaires, dans lesquelles des institutions financières procèdent pour une période donnée à un échange de liquidités contre des titres, ces derniers étant généralement des obligations d'Etat bien notées.

Les opérations de "repo" sont utilisées entre autres par des fonds d'investissement pour financer leurs opérations de trading et la BCE les considère comme l'un des principaux canaux de transmission de sa politique de soutien à l'économie.

Un gel du marché des "repo" risquerait donc de nuire à l'efficacité de la politique monétaire en freinant les prêts entre institutions financières et en exposant les marchés obligataires à des mouvements brusques.

Pour prévenir de tels risques, la BCE veut faciliter l'emprunt par les banques des obligations qu'elle détient afin que ces titres puissent être utilisés comme collatéral pour des prêts repo, ont dit les sources.

LE SUJET SERA AU MENU DE LA RÉUNION DU 8 DÉCEMBRE   Suite...