BOURSE-Ericsson sanctionné sur de nouveaux soupçons de corruption

mercredi 23 novembre 2016 11h28
 

23 novembre (Reuters) - L'action Ericsson a perdu jusqu'à 4,6% à la Bourse de Stockholm mercredi en matinée, après une information de la radio publique suédoise selon laquelle l'équipementier télécoms s'est livré à des actes de corruption par le passé.

Vers 10h10 GMT, le titre n'abandonne plus que 2,2%. Mais il a touché un plus bas de 13 ans le mois dernier et est en repli de 44% depuis le début de l'année.

Plusieurs ex-responsables d'Ericsson, non identifiés, ont dit à la radio publique suédoise Sveriges Radio (SR) avoir offert des pots-de-vin pour décrocher des contrats.

SR précise également qu'un ancien employé d'Ericsson nommé Liss Olof Nenzell a accepté de remettre à la Securities and Exchange Commission (SEC), le gendarme de Wall Street, des documents qu'il dit avoir en sa possession et afférents à une enquête de cette dernière sur une corruption présumée de l'équipementier suédois.

Dans un communiqué envoyé par courriel, l'équipementier suédois déclare: "Ericsson rejette les allégations relevées dans des médias suédois selon lesquelles nous aurions eu recours à des pots-de-vin de manière intentionnelle et systématique. Nous ne pouvons garantir qu'aucun employé n'a jamais agi ou n'agira jamais en violation de notre code d'éthique interne".

Ericsson avait déclaré en juin coopérer avec les autorités américaines dans le cadre d'une enquête sur des soupçons de corruption lors d'opérations remontant à trois ans. (Oskar Vonbahr; Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)