Corée du Sud-Perquisitions dans les bureaux de Samsung

mercredi 23 novembre 2016 04h50
 

SEOUL, 23 novembre (Reuters) - Les bureaux du groupe sud-coréen Samsung ont fait l'objet d'une perquisition mercredi dans le cadre de l'enquête pour trafic d'influence autour d'une amie de la présidente sud-coréenne, annonce l'agence de presse Yonhap.

Le bureaux de la caisse de retraite la plus importante du pays, la NPS, ont également été fouillés dans la ville de Jeonju où elle a son siège, a indiqué une porte-parole. Selon l'agence Yonhap, les enquêteurs veulent vérifier la décision de la caisse d'approuver la fusion l'an dernier de Samsung C&T et de Cheil Industries. La NPS a des participations dans les deux sociétés.

La président sud-coréenne Park Geun-hye et son amie Choi Soon-sil sont soupçonnées d'avoir fait pression sur de grands conglomérats du pays, dont le groupe Samsung, pour qu'ils contribuent financièrement à des fondations favorables à la politique de la présidente Park de promotion des activités culturelles et sportives.

Choi Soon-sil a été inculpée dans ce cadre pour abus de pouvoir. (Joyce Lee, Cynthia Kim, Yun Hwan Chae et Ju-min Park; Danielle Rouquié pour le service français)