L'agence brésilienne a vu 6 candidats potentiels au rachat d'OI

mercredi 23 novembre 2016 00h58
 

23 novembre (Reuters) - Le régulateur télécoms Anatel a parlé avec six repreneurs potentiels d'OI, numéro un de la téléphonie fixe au Brésil et quatrième opérateur mobile du Brésil, sous protection de la loi sur les faillites, a dit mardi le président d'Anatel.

Juarez Quadros a refusé d'identifier ces candidats potentiels en sortant d'une audition au Congrès sur la société.

Il a toutefois précisé que l'agence devait rencontrer cette semaine l'homme d'affaires égyptien Naguib Sawiris, qui étudie l'opportunité d'investir dans l'opérateur en difficulté. (Leonardo Goy, Juliette Rouillon pour le service français)