Vinci-L'AMF suit "de près" l'affaire de la fausse information

mardi 22 novembre 2016 17h57
 

PARIS, 22 novembre (Reuters) - L'Autorité des marchés financiers (AMF) a déclaré mardi suivre de près l'affaire liée à la diffusion d'une fausse information concernant le groupe Vinci .

Sans avoir formellement ouvert une enquête à ce stade, le gendarme des marchés financiers français ajoute, dans une déclaration faite à Reuters, qu'il se réserve le droit "d'étendre ses investigations".

"L'AMF suit de près le dossier, fait son travail habituel de surveillance et se réserve le droit d'étendre ses investigations en fonction de l'analyse des premiers éléments recueillis", a déclaré une porte-parole de l'AMF.

Vinci a été victime mardi après-midi d'une fausse information sur une révision de ses comptes et le renvoi de son directeur financier qui a brièvement fait plonger son cours de Bourse.

Le spécialiste des matériaux de construction et des concessions a fait savoir qu'il envisageait de porter plainte. (Matthieu Protard, édité par Jean-Michel Bélot)