22 novembre 2016 / 12:17 / il y a un an

La Bourse de Paris-Les valeurs à suivre mardi (clôture)

* Valeurs qui se traitent ex-dividende 
    * Le point sur les marchés européens 

    PARIS, 22 novembre (Reuters) - Les valeurs du jour mardi à
la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a progressé de
0,41% pour finir à 4.548,35 points, soutenu par l'envolée des
matières premières et dans le sillage d'une Bourse de New York à
des niveaux record. 
    
    * Les RESSOURCES DE BASE ont enregistré à nouveau la
plus forte hausse sectorielle en Europe (+3,44%) avec la
remontée des cours du pétrole et la tendance haussière du
dollar, qui a aussi favorisé les SERVICES AUX COLLECTIVITES
 (+1,07%).
    * ARCELORMITTAL a avancé de 5,7% à 7,012 euros. 
    * EDF s'est adjugé 1,05% à 10,1 euros.
    * ENGIE a avancé de 0,87% à 11,62 euros. La
société se prépare à investir le marché britannique de la
fourniture de gaz et d'électricité aux particuliers, selon Les
Echos. "Nous sommes dans une phase de finalisation des offres,
le lancement officiel aura lieu en 2017 ", a précisé une
porte-parole du groupe citée par le quotidien. 
    * Parmi les valeurs pétrolières, VALLOUREC a
progressé de 2,26% à 5,057 euros. 
    
    * AREVA a gagné 8,14% à 4,73 euros alors que,
selon BFM Business, le chinois CNNC, le japonais Mitsubishi
Heavy Industries (MHI) et le kazakh Kazatomprom
injecteront chacun environ 400 millions d'euros dans le cadre de
la recapitalisation du spécialiste public du nucléaire.
 Une source gouvernementale a précisé que l'entrée
de partenaires potentiels au tour de table d'Areva n'était pas
actée. 
    * Areva a par ailleurs annoncé lundi soir la signature d'un
contrat de plusieurs millions de dollars pour la fourniture et
l'installation d'équipements à la centrale nucléaire de Palo
Verde, dans l'Arizona. 

    * VINCI (-3,76% à 58,8 euros) a été victime dans
l'après-midi d'une fausse information sur une révision de ses
comptes et le renvoi de son directeur financier, ce qui a
brièvement fait plonger le cours. "Vinci dément formellement
l'ensemble des 'informations' figurant dans ce faux communiqué
et étudie toutes les actions judiciaires à donner suite à cette
publication", a fait savoir la société. 
         
    * Les valeurs FINANCIÈRES ont profité du contexte de
remontée des taux d'intérêt aux Etats-Unis. 
    * AXA, deuxième plus forte hausse du CAC 40, s'est
adjugé 3,71% à 22,63 euros. 
    * BNP PARIBAS a avancé de 2,33% à 55,77 euros,
SOCIETE GENERALE de 0,76% à 40,55 euros et CREDIT
AGRICOLE de 2,04% à 10,995 euros. 
    
    * ESSILOR (-6,06% à 95,63 euros) a accusé le plus
fort repli du SBF 120, le groupe ayant abaissé ses
prévisions de croissance pour 2016 en raison du ralentissement
de certaines de ses zones commerciales. Selon Kepler Cheuvreux,
qui a maintenu sa recommandation à l'achat sur le titre, cette
révision avait été anticipée et en partie déjà intégrée dans le
cours, comme en témoigne la baisse des dernières semaines. 
 
            
    * ZODIAC AEROSPACE a perdu 2,13% à 20,89 euros
après des perspectives jugées décevantes pour l'exercice en
cours, tandis que le retour au niveau de rentabilité historique
doit encore, selon le groupe, prendre trois ans. 
    
    * Les valeurs immobilières UNIBAIL-RODAMCO et
KLEPIERRE ont gagné respectivement 0,53% à 208,6 euros
et 1,55% à 35,15 euros à la suite d'une note sectorielle de
HSBC. Le broker a relevé sa recommandation à l'achat sur
Klépierre (contre conserver) et est resté à l'achat sur
Unibail-Rodamco, estimant que "le secteur de l'immobilier
commercial propose un profil de revenus attractif avec de
solides perspectives de croissance". 
    
    * BOUYGUES s'est adjugé 2,14% à 32,4 euros à la
suite de recommandations positives de courtiers. Credit Suisse a
relevé sa recommandation à "surperformance" (contre "neutre"
précédemment) et Goldman Sachs est passé à neutre (contre
vendre), estimant que l'activité télécommunications pourrait
stabiliser la politique de prix du groupe dans un environnement
concurrentiel plus "rationnel". L'activité construction
bénéficie d'un environnement plus favorable avec le plan de
dépenses d'infrastructure en Amérique du Nord, ajoutent-ils. 
    
    * PUBLICIS GROUPE a reculé de 1,47% à 59,72 euros
dans la foulée de l'initiation de couverture de Credit Suisse à
"sous-performance". Le courtier juge que les prévisions de marge
du groupe sont trop ambitieuses compte tenu de la performance de
ses pairs et de son historique. Il est également inquiet de
l'impact de la perte de comptes au quatrième trimestre 2016 et
des possibles perturbations dans la structure managériale à la
suite de la nomination d'un nouveau PDG début 2017.
      
    * BOLLORE a gagné 4,71% à 2,98 euros après
l'initiation de couverture de HSBC à l'achat. Le broker estime
que la complexité du dossier Bolloré est "une bonne raison
d'acheter le titre car il est largement sous-évalué". 
    
    * TRIGANO a avancé de 5,2% à 68,8 euros, le
fabricant de camping-cars ayant publié un chiffre d'affaires
annuel en hausse de 22,5% à 1,3 milliard d'euros et un résultat
opérationnel en progression de 56,1% à 100,1 millions. Le groupe
prévoit une progression "notable" de son activité et de ses
résultats pour 2016-2017 grâce à un marché européen en phase de
croissance. (Le communiqué : bit.ly/2fL2FgF)
 
    

 (Charlotte Brichaux, édité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below