BOURSE-La baisse des exportations de montres suisses pèse sur Swatch et Richemont

mardi 22 novembre 2016 11h28
 

ZURICH, 22 novembre (Reuters) - Swatch Group et Richemont affichent mardi les deux plus fortes baisses de l'indice phare de la Bourse de Zurich après l'annonce d'une accélération du recul des exportations de montres suisses en octobre.

Swatch, premier fabricant mondial de montres, perd 3,44% et Richemont 2,89% à 10h19 GMT.

La valeur des exportations horlogères de la Suisse s'est contractée de 16,4% sur un an le mois dernier, à 1,7 milliard de francs (1,58 milliard d'euros), ce qui porte le recul depuis le début de l'année à 11%, a annoncé la Fédération de l'industrie horlogère suisse (FH).

"Alors qu'un redressement était attendu pour le quatrième trimestre, les exportations horlogères ont enregistré leur plus forte baisse de l'année en octobre", précise la FH.

Cette évolution est notamment la conséquence du coup de frein aux ventes de montres de luxe en Chine, où le pouvoir est engagé dans une vaste campagne de lutte contre la corruption.

"Nous restons préoccupés par la tendance négative des ventes de l'industrie horlogère suisse dans un contexte de coûts fixes, en particulier à l'approche de l'importante période des fêtes et en raison des perturbations persistantes à Hong Kong, marché le plus important et le plus rentable de l'industrie horlogère suisse", écrit Thomas Chauvet, analyste chez Citi.

Les ventes à Hong Kong, où les distributeurs accumulent les stocks d'invendus, ont plongé de 21,5% en octobre tandis qu'elles ont reculé de 16,5% aux Etats-Unis, le deuxième marché du secteur.

Patrick Schwendimann, analyste chez ZKB, s'est dit surpris par cette forte baisse des exportations, qui pourrait être le fruit, selon lui, d'une politique délibérée des fabricants pour ne pas gonfler davantage les stocks des distributeurs. (Silke Koltrowitz; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)