22 novembre 2016 / 09:47 / il y a 9 mois

LEAD 1-Enel évoque un relèvement de dividende et des rachats d'actions

(Actualisé avec précisions sur le plan, contexte)

par Stephen Jewkes

MILAN, 22 novembre (Reuters) - L'électricien italien Enel a évoqué mardi une hausse de ses dividendes et un programme de rachat d'actions susceptible d'atteindre deux milliards d'euros dans le cadre d'un nouveau plan stratégique centré autour de la modernisation de ses réseaux en prévision de l'avènement de l'"internet des objets".

Ces annonces font grimper le titre à la Bourse de Milan, où il prend près de 4% à 3,79 euros à 09h38 GMT, plus forte hausse de l'indice européen EuroStoxx 50.

Le groupe, numéro un européen des services aux collectivités par le nombre de clients, précise dans son plan stratégique 2017-2019 que son ratio de dividende va être porté à 65% en 2017 puis à 70% en 2018 contre 60% précédemment.

Le bénéfice net courant devrait croître en moyenne de 14% par an sur la période 2016-2019 tandis que la hausse moyenne annuelle de l'excédent brut d'exploitation (EBE) est estimée à environ 5% sur la période.

Sous l'impulsion de son administrateur délégué Francesco Starace, Enel se concentre sur la modernisation de ses réseaux, sur les énergies renouvelables et sur l'installation de compteurs dits intelligents au domicile des particuliers, des appareils censés répondre à l'internet des objets. Ce concept désigne la connexion des appareils ménagers à internet.

Le nouveau plan stratégique prévoit des ventes d'actifs dans les régions à faible croissance pour financer le développement des activités sur les marchés émergents.

Enel souligne que cette stratégie de croissance devrait absorber environ 60% de son programme d'investissements de 20,9 milliards d'euros sur les trois prochaines années. Ces dépenses seront destinées à hauteur de quatre milliards d'euros à rendre les réseaux "plus intelligents".

Les réseaux dits intelligents peuvent gérer les flux intermittents fournis par les énergies solaire et éolienne, ce qui est considéré comme un facteur essentiel d'efficacité, notamment pour atteindre les objectifs en matière de développement des énergies renouvelables et de réduction des émissions de dioxyde de carbone.

"Nous pensons qu'Enel a fourni des objectifs sensés et réalisables en relevant quasiment tous les objectifs contenus dans le précédent plan stratégique", a commenté Dario Micchi, analyste chez le courtier Akros.

S'agissant de son périmètre, Enel veut vendre pour trois milliards d'euros d'actifs sur les trois prochaines années, notamment des centrales thermo-électriques. Dans le même temps, il compte réinvestir jusqu'à 4,5 milliards d'euros dans des rachats d'actions, dans l'acquisition des participations d'actionnaires minoritaires dans certaines de ses filiales et dans des acquisitions ciblées, notamment dans les réseaux.

Enel mise sur une libéralisation du marché en Amérique latine et en Italie pour accroître sa base de clientèle. (Bertrand Boucey pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below