Enel va relever son dividende sans exclure des rachats d'actions

mardi 22 novembre 2016 08h42
 

MILAN, 22 novembre (Reuters) - Enel prévoit d'augmenter la part de son bénéfice réservée à ses actionnaires sous formes de dividendes sans pour autant exclure la possibilité de procéder à des rachats d'actions, a annoncé mardi le numéro un italien des services aux collectivités dans le cadre d'un nouveau plan.

Le groupe, qui a annoncé il y a 12 jours le versement de son premier dividende en cinq ans, s'est diversifié dans la gestion de réseaux et les énergies propres pour compenser le ralentissement de son métier traditionnel de production d'électricité.

Dans le cadre de son nouveau stratégique 2017-2019, Enel précise que le taux de distribution de son dividende atteindra 65% de son bénéfice en 2017 contre un ratio de 60% retenu dans le plan précédent.

Le bénéfice net courant devrait croître en moyenne de 14% par an sur la période 2016-2019 tandis que la hausse moyenne annuelle de l'excédent brut d'exploitation (EBE) est estimée à quelque 5% sur la période.

Le groupe ajoute prévoir des investissements de 20,9 milliards d'euros entre 2017 et 2019.

S'agissant de son périmètre, Enel veut vendre pour trois milliards d'euros d'actifs sur les trois prochaines années tout en réinvestissant jusqu'à 4,5 milliards pour sa croissance, y compris une enveloppe de deux milliards pour des acquisitions dites de complément. (Stephen Jewkes, Benoit Van Overstraeten pour le service français)