** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

mardi 22 novembre 2016 07h59
 

PARIS, 22 novembre (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues en hausse
mardi à l'ouverture, dans le sillage d'une Bourse de New York à des niveaux records.
    D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait gagner
jusqu'à 0,7% à l'ouverture, tout comme le FTSE à Londres, tandis que le Dax à Francfort
 est attendu en hausse de 0,6%. 
    La Bourse de Tokyo, elle aussi entraînée par Wall Street, a terminé sur un gain de l'ordre
de 0,3%, le séisme survenu au Japon avant l'ouverture des marchés n'ayant apparemment pas eu de
graves conséquences. 
    L'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon) 
prend plus de 1%.
    Wall Street a fini lundi à des niveaux records, le Dow Jones, le Standard & Poor's
500, le Nasdaq composite et le Russell 2000 des valeurs secondaires ayant
tous fini la séance à un pic historique de clôture, une première depuis le 31 décembre 1999.
 
    La place boursière new-yorkaise reste portée par les espoirs de politique budgétaire
expansionniste promise par Donald Trump même si certains mettent en garde contre le flou
persistant entourant la composition de l'équipe chargée de mettre en oeuvre les mesures du
président élu des Etats-Unis.
    De même, les investisseurs préfèrent encore pour l'instant ignorer un autre aspect du
programme économique de Donald Trump, son protectionnisme. Le futur président a annoncé lundi
que l'une de ses premières mesures à son arrivée à la Maison blanche en janvier serait de
retirer les Etats-Unis de l'accord de libre-échange transpacifique (TPP). 
    Le dollar confirme son raffermissement observé depuis la victoire de Donald Trump. Le billet
vert a pris plus de 5% face à un panier de devises de référence depuis le 8 novembre,
porté par la hausse des rendements des obligations du Trésor américain en prévision d'un
redressement de l'inflation aux Etats-Unis.
    Les cours du pétrole poursuivent leur remontée, le Brent de la mer du Nord se
rapprochant des 50 dollars le baril, face à la perspective d'un accord le 30 novembre à Vienne
sur une baisse de la production de l'Opep.
 
 PRINCIPAUX INDICATEURS ÉCONOMIQUES À L'AGENDA DU 22 NOVEMBRE:
 PAYS    GMT    INDICATEUR                          PÉRIODE     CONSENSUS     PRÉCÉDENT
 GB      09h30  Déficit budgétaire                  octobre     £6 mds        £10,613 mds
 EZ      15h00  Confiance du consommateur (flash)   novembre    -7,8           -8
 US      15h00  Reventes de logements               octobre      5,43 mlns      5,57 mlns
                - en pourcentage                                -0,5%          +3,2%
 
    VALEURS À SUIVRE
    * VOLKSWAGEN. Le patron de la marque Volkswagen, Herbert Diess, doit présenter
un nouveau plan stratégique à l'horizon 2025.
    * E.ON. Uniper, la filiale dans laquelle l'électricien allemand a placé
ses centrales, a annoncé un nouveau plan de réduction des coûts pour faire face à la crise à
laquelle est confrontée la production conventionnelle d'électricité.
    * ZODIAC AEROSPACE a annoncé mardi qu'il comptait retrouver son niveau de
rentabilité historique d'ici l'exercice 2019-20 après avoir supprimé la plupart de ses surcoûts
et certains aléas de production. 
    * ESSILOR. Le numéro un mondial de l'optique ophtalmologique a annoncé mardi une
révision à la baisse de ses perspectives de croissance pour 2016 en raison du ralentissement de
certaines de ses zones commerciales. 
    * LUFTHANSA. Le syndicat des pilotes de ligne Vereinigung Cockpit (VC) a appelé à
une grève de 24 heures demain dans le cadre du conflit sur les salaires avec la direction de la
compagnie aérienne allemande. 
    
    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 

 (Bertrand Boucey pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)