La BCE est loin d'avoir à envisager des rachats d'actions-Coeuré

lundi 21 novembre 2016 18h59
 

FRANCFORT, 21 novembre (Reuters) - La Banque centrale européenne n'a jamais abordé la question de rachats d'actions et elle est loin d'avoir à envisager un tel schéma même si d'autres, comme la Banque du Japon, l'ont fait, a déclaré lundi Benoît Coeuré, membre du directoire de la BCE.

"C'est possible en théorie (...) Je veux dire par là que nous sommes loin d'être en position d'avoir besoin de le faire", a-t-il dit lors d'une rencontre avec des étudiants. "Ce n'est clairement pas un sujet de débat aujourd'hui, nous n'en avons jamais parlé."

La BCE commencera à un moment ou un autre à arrêter sa politique monétaire ultra-accommodante, mais "pas encore", a-t-il dit, ajoutant qu'il faudrait à la BCE un rebond durable de l'inflation pour commencer à limiter son soutien à l'économie. (Balazs Koranyi, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Bertrand Boucey)