CORR-La CRE fixe la hausse des tarifs d'acheminement de l'électricité

lundi 21 novembre 2016 12h43
 

(Bien lire que la hausse de 2,71% concerne seulement Enedis)

PARIS, 21 novembre (Reuters) - Les tarifs d'utilisation des réseaux de distribution d'électricité en France augmenteront de 2,71% le 1er août prochain et ceux des réseaux de transport de 6,76%, a annoncé lundi la Commission de régulation de l'énergie (CRE).

Ces tarifs, dits "Turpe 5", fixent la rémunération d'Enedis (ex-ERDF) et de RTE, filiales à 100% d'EDF, qui assurent respectivement la gestion des réseaux français de distribution (lignes moyenne et basse tension) et de transport (lignes à haute et très haute tension) de l'électricité.

Ces tarifs, qui sont fixés pour quatre ans et évolueront selon l'inflation à partir de 2018, représentent ensemble un tiers environ de la facture d'un client particulier.

Leur répercussion sur les consommateurs dépend d'une formule de calcul des tarifs réglementés pour les ménages qui fixe les variations - en été - en tenant également compte des prix sur les marchés de gros de l'électricité.

Selon la CRE, toutes choses égales par ailleurs, la hausse du Turpe pour Enedis se traduirait au 1er août 2017 par une augmentation des tarifs réglementés de 2% pour les ménages se chauffant à l'électricité.

La nouvelle tarification tient compte des conséquences de la transition énergétique, qui se traduit à la fois par des contraintes liées à l'augmentation des sources d'énergies renouvelables, et par le développement des réseaux intelligents et les effets positifs du déploiement des nouveaux compteurs d'électricité "Linky".

Les communiqués et délibérations :

Sur les tarifs d'Enedis bit.ly/2ffH0cD

Sur les tarifs de RTE bit.ly/2fx2nqA (Jean-Michel Bélot et Benjamin Mallet, édité par Gilles Guillaume)