L'accord sur les comptes fantômes de Wells Fargo remis en cause

samedi 19 novembre 2016 00h13
 

WASHINGTON, 19 novembre (Reuters) - Wells Fargo va devoir solliciter une autorisation préalable avant de nommer de nouveaux dirigeants, a annoncé vendredi l'Office of the Comptroller of the Currency, l'une des principales autorités réglementaires du secteur bancaire aux Etats-Unis.

Cet organisme a annulé certains éléments de l'accord conclu en septembre entre la banque californienne et les régulateurs au sujet des comptes fantômes créés par Wells Fargo à l'insu de ses clients.

Il a notamment annulé l'exemption accordée à la banque en matière de contrôle des "parachutes dorés" pour ses dirigeants.

La révélation de ce scandale des comptes fantômes a entraîné le départ du PDG de Wells Fargo, John Stumpf. (Patrick Rucker; Bertrand Boucey pour le service français)