November 18, 2016 / 12:27 PM / 8 months ago

LEAD 1-Emirates évoque des problèmes techniques des moteurs Rolls-Royce des A380

3 MINUTES DE LECTURE

(Actualisé avec déclarations sur les moteurs Rolls-Royce)

BERLIN, 18 novembre (Reuters) - Emirates Airline est confronté à des problèmes techniques concernant les moteurs Rolls-Royce d'Airbus A380 qui doivent bientôt lui être livrés mais a quand mêem bon espoir de réceptionner le premier de ces appareils en décembre, a déclaré vendredi Tim Clark, président de la compagnie aérienne basée à Dubai.

Prié de dire, dans un contexte de durcissement des conditions de marché pour le secteur, si Emirates voulait reporter la livraison des gros porteurs de l'avionneur européen, Tim Clark a répondu par la négative, tout en évoquant ces problèmes techniques, ajoutant qu'ils devaient être résolus.

"Nous voulons les moteurs tels qu'ils ont été décrits dans le contrat", a souligné Tim Clark devant des journalistes, sans en dire plus.

A la suite de ces propos, le titre Rolls-Royce reculait de 3,65% à 673,5 pence, accusant l'une des plus fortes baisses de l'indice 600 et la deuxième plus forte baisse de l'indice regroupant les valeurs industrielles européennes , lui même en recul de 0,22%.

Cela ramène la hausse de l'action Rolls-Royce depuis le début de l'année à moins de 20% contre +2% pour l'indice sectoriel.

Emirates doit recevoir le 2 décembre son premier A380 équipé de moteurs de Rolls-Royce. Le reste de sa flotte d'A380 est doté de moteurs fabriqués par Engine Alliance, co-entreprise entre General Electric et Pratt & Whitney.

"Nous travaillons avec Emirates et Airbus pour respecter la date prévue d'entrée en service au sein de la flotte d'Emirates d'A380 équipés de (moteurs) Trent", a dit un porte-parole de Rolls-Royce.

En se voyant attribuer, en avril 2015, le contrat pour équiper en moteurs 50 A380 achetés par Emirates représentant 9,2 milliards de dollars, Rolls-Royce avait décroché la plus grosse commande de son histoire.

Tim Clark a également dit que la compagnie aérienne n'avait pas encore décidé si elle procéder à une commande de Boeing 787 ou d'Airbus A350.

En 2014, Emirates avait annulé une commande de 70 A350, disant alors que le nouveau long-courrier de l'avionneur européen ne correspondait pas à ses spécifications originales.

La compagnie a ensuite relancé une procédure d'achat de ce type d'appareil. (Victoria Bryan, Benoit Van Overstraeten pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below