Un deuxième actionnaire de PostNL en faveur de discussions avec bpost

vendredi 18 novembre 2016 10h27
 

AMSTERDAM, 18 novembre (Reuters) - Un actionaire de premier plan de l'opérateur postal néerlandais PostNL a encouragé ce dernier à engager des discussions avec son concurrent belge bpost, malgré la décision du premier de refuser l'offre améliorée du second, rapporte vendredi le journal Het Financieele Dagblad.

Le 11 novembre, PostNL a rejeté une proposition de 2,4 milliards de bpost, estimant que cette dernière ne représentait pas une "valeur suffisamment convaincante", tout en réaffirmant sa volonté de rester indépendant.

Capfi Delen, qui détient 3,2% de PostNL, joint ainsi sa voix à l'investisseur John de Mol, qui a également appelé à une reprise des pourparlers, poursuit Het Financieele Dagblad.

Selon Paul de Meyer, analyste chez Capfi Delen cité par le journal, PostNL ne devrait pas arriver à la valeur proposée à bpost à ses actionnaires avant "des années".

Jeudi, bpost a renouvelé son invitation à PostNL proposant une réouverture des négociations.

Fin mai, les discussions entre les deux groupes en vue d'un rapprochement avaient achoppé sur, selon les médias néerlandais, la question de la charge des retraites de PostNL.

Les deux entreprises sont confrontées au déclin de leur activité courrier mais profitent de la hausse de l'activité messagerie du fait de l'essor du commerce en ligne.

Vers 09h25 GMT, le titre PostNL avançait de 1,53% à 4,706 euros, affichant l'une des plus fortes hausses du Stoxx 600 . L'action bpost reculait pour sa part de 1,22% à 21,05 euros.

Dans le cadre d'une offre présentée comme amicale, bpost propose 5,65 euros par action PostNL. Certains pensent que l'opérateur belge devra une nouvelle fois l'améliorer pour espérer emporter la mise. (Toby Sterling, Benoit Van Overstraeten pour le service français)