Des milliers de Grecs manifestent contre l'austérité à Athènes

jeudi 17 novembre 2016 19h44
 

ATHENES, 17 novembre (Reuters) - Plusieurs milliers de Grecs ont manifesté leur mécontentement face à la situation économique, jeudi, lors d'une marche à la mémoire de la répression d'un soulèvement étudiant le 17 novembre 1973.

Des étudiants, des ouvriers mais aussi des retraités étaient présents dans le cortège, sous des banderoles où l'on pouvait lire des slogans comme "Nous ne serons pas une génération de chômeurs et de peur", signe de leur indignation envers un gouvernement dominé par la gauche radicale mais qui a accepté davantage d'austérité en échange d'un troisième plan d'aide international.

Des centaines de policiers ont encadré cette marche pacifique en direction de l'ambassade des Etats-Unis, qui avaient soutenu le régime des colonels, tombé en 1974.

En tête du cortège marchaient des personnes brandissant un drapeau grec maculé de sang, qui avait appartenu aux étudiants engagés dans le soulèvement de 1973.

Des échauffourées ont éclaté cependant entre des policiers et un petit groupe d'individus dans des rues proches de l'Ecole polytechnique, où l'on estime à plusieurs dizaines le nombre de personnes tuées lors de l'assaut des forces de l'ordre en 1973.

Plusieurs dizaines d'individus cagoulés ont lancé des cocktails Molotov en direction des policiers anti-émeutes, et la télévision a montré d'épais nuages de gaz lacrymogènes. (Lefteris Papadimas; Eric Faye pour le service français)